©JDLorieux

Franka Holtmann : « L’élégance, c’est rester fidèle à son style sans faute de goût»

Paris reste la première destination touristique au monde et cet été, la capitale sera encore très visitée. Franka Holtmann, Directeur Général du doyen des palaces parisiens, Le Meurice, nous fait partager ses coups de cœur parisiens, sa vision de l’élégance et de l’art de vivre à la française. 

Rencontres
01 août 2014
554 Vues

Comment différenciez-vous le Meurice par rapport à d’autres palaces ?

Le Meurice est un palace intemporel, ancré dans l’art et la culture depuis près de 200 ans. Il est synonyme d’élégance et incarne avec brio l’art et l’art de vivre. Le Meurice est également reconnu pour son accueil enfants. Nous avons mis en place tout un programme avec, dès l’arrivée, un passeport qui leur est remis pour visiter Paris en famille et une chasse au trésor qui leur permet de partir à la découverte des coulisses de l’hôtel. Au cœur de Paris, c’est une source d’inspiration inépuisable pour toutes celles et ceux qui aiment l’effervescence de la capitale.

Qu’est-ce qu’un hôtel de luxe aujourd’hui ?

Un hôtel de luxe est un lieu qui se renouvelle et doit toujours être dans l’air du temps : c’est une source d’émotions et de surprises. Il ne faut pas non plus oublier le « basique » qui doit être parfaitement maîtrisé : une chambre avec le bon éclairage, la bonne température, le bon oreiller et un service ultra personnalisé et permanent. Dans un monde de plus en plus standardisé, il est essentiel de faire du sur-mesure. Le client doit se sentir comme chez lui même à l’autre bout du monde. Tous nos clients sont importants à nos yeux, et nous mettons tout en œuvre pour leur prodiguer des soins exceptionnels et inestimables qui anticipent leurs besoins et leur donnent envie de revenir au plus vite. Chacun d’entre nous doit pouvoir créer une relation de complicité avec eux, tout en retenue et élégance.

Quelle est selon vous la meilleure période pour découvrir Paris ?

L’été, quand Paris se vide de voitures. Le rythme frénétique de la ville ralentit alors et laisse place à de multiples opportunités. Les rues sentent la bonne humeur, les terrasses de café ensoleillées ouvrent leur bras et l’air de la Seine invite à la promenade culturelle, nature ou shopping. Il n’y a rien de plus admirable que le contraste du ciel bleu parisien sur les grands bâtiments haussmanniens !

Pendant l’été que faut-il absolument voir ?

C’est la période idéale pour découvrir et redécouvrir l’Ile Saint-Louis, faire de longues promenades à travers le jardin des Tuileries et rentrer prendre un bain de soleil sur la terrasse de 275m2 la suite Belle Etoile du Meurice, par exemple. Coup de foudre assuré !

Quel est l’endroit à Paris que vous conseillez le plus ?

Je recommande souvent des espaces qui me sont chers par leur histoire, des lieux chargés en émotion. Ainsi, j’aime beaucoup l’historique Place du Louvre, avec son charme désuet et sa vue sur la magnifique rosace de l’église Saint-Germain l’Auxerrois. J’affectionne aussi tout particulièrement la Place Vendôme, véritable siège des joailliers et de la haute couture, ou encore le quartier du Palais Royal, où l’on pouvait croiser, dans les années 50, la célèbre écrivain Colette. Enfin, impossible de ne pas se rendre Place des Vosges au cœur du Marais, l’une des plus anciennes places de Paris, bordée de charmantes fenêtres aux volets intérieurs ornés de boiserie, désormais haut lieu de la vie parisienne artistique et politique.

Quelle vision avez-vous de l’art de vivre à la française ?

L’art de vivre à la française est l’alliance entre l’histoire, la culture et l’art, des richesses inhérentes aux splendeurs de la France. C’est un savoureux mélange entre joie de vivre et nouvelles expériences, élevé aujourd’hui au rang des beaux-arts.

Pour vous, qu’est-ce que l’élégance ?

L’élégance, c’est rester fidèle à son style, sans faute de goût. Mais l’élégance ne se résume pas seulement à l’esthétique, elle vient d’abord, et surtout, de l’intérieur. C’est savoir s’adapter à autrui, être digne, faire preuve de tact, toujours traiter les autres avec sensibilité, spontanéité et naturel.

Quand vous n’êtes pas au Meurice, où voyagez-vous ?

Je voyage souvent en fonction des saisons : Saint-Pétersbourg sous la neige est éblouissante en hiver, la Dolce Vita toscane au Printemps, le Pays Basque ou l’Espagne en été, et les îles du Pacifique en automne, pour un parfait été indien !

Emportez-vous des objets fétiches ?

J’aime improviser sauf pour mon BlackBerry, disponibilité oblige !

Quel est votre meilleur souvenir du Meurice ?

L’un de mes plus beaux souvenirs depuis mon arrivée au Meurice est le jour où l’on a osé lancer le pari avec Philippe Starck de donner un nouvel éclat à cet endroit que j’aimais déjà beaucoup. Une base solide nous a permis ce zeste de folie ! Philippe Starck a magnifiquement concrétisé ce rêve et le résultat était exactement comme je l’avais imaginé. Il faut toujours avoir l’audace de sa folie.

Laisser un commentaire

Current ye@r *