Menu

Mode et accessoires

Choisir, c’est avancer !

Je suis tellement nulle en prise de décisions que même choisir un sac peut être un parcours du combattant. J’ai testé pour vous les meilleures méthodes pour trancher.

11 décembre 2015   | 

Voir les choses autrement

Sur Facebook, l’option « peut-être » que j’activais à chaque invitation à un événement a récemment disparu, au profit d’un bouton « Interessé/e ». Tout est question de point de vue : ce n’est pas que je suis indécise, c’est ce que je m’intéresse à beaucoup de choses dans la vie.

 Trop de choix tue le choix

Des chercheurs ont mis au point la technique du « tournoi séquentiel », qui vise à partir d’un échantillon plus petit. Je suis le mode d’emploi en divisant mes options en six tas : Honoré 404, Roseau, Pliage Héritage, Pénélope, Quadri et Paris Rocks.
Puis je choisis la ou les meilleures options dans chaque pile, et je regroupe les finalistes des rounds précédents.

Rapidement je n’arrive plus à en éliminer, ça me rappelle les heures sombres des cours d’EPS où je redoutais de n’être choisie par personne.
Je n’ai plus que 126 sacs en short list. Je me sens effectivement beaucoup plus avancée.

 Développer son flair

Il y a les choses que l’on « sent », et celles qu’on ne « sent » pas. Christine Hassler, une coach de vie américaine, suggère pour développer notre intuition de noter les choix possibles sur des petits bouts de papier, et de se concentrer quelques instants devant chacun. Je dispose au sol mes 126 papiers et je préviens mon mari que j’ai un coup de fil pro très important, qui devrait durer trois bonnes heures. A la fin de l’épreuve, j’ai en effet l’impression d’avoir largement développé mon flair : ces 126 options, je les sens toutes super bien.

Ecouter son corps

Tous les spécialistes insistent sur les messages que nous envoie notre corps face à un choix, et que nous ne prenons pas la peine d’écouter. Les indices qui parlent : tension ou détente musculaire, douleurs à l’estomac ou à la tête, chair de poule, accélération cardiaque etc. Je demande à mon mari de prononcer à voix haute les mots « Pliage Héritage Tricolore galet/noir/jaune », « Pénélope Terracotta, « Paris Rocks Velours bronze » « Honoré 404 bleu » et les autres. Je fais des bons incontrôlables et j’ai des cris de joie qui me sortent tout seul dès qu’il ouvre la bouche. Il en profite pour tester mes réflexes et glisser « Scie sauteuse », ça casse tout de suite la magie.

Avoir un avis (pas trop) éclairé

Les chercheurs ont découvert que la lumière influe la prise de décision, en particulier parce qu’une forte luminosité décuple les émotions. A l’inverse, tamiser les lumières permet de se concentrer pour faire le bon choix. Je me plonge dans le noir, j’inspire profondément. Je m’endors, et je rêve que Pénélope, parce que je ne l’ai pas prise, pleure sous ses longs cils et me fait des adieux déchirants en levant son pompon à glissière.

Swinguer !

Alors que je mets la musique à fond j’explique en hurlant à mon mari qu’il en va du bien-être de notre couple. C’est mathématique : une étude a révélé que ceux qui écoutent de la musique rythmée ont moins de difficultés à prendre des décisions. Une autre a sûrement révélé qu’acheter 126 sacs n’était pas ce qui se faisait de mieux en matière de sérénité conjugale. Il referme la porte, sans même un merci.

Aller à l’essentiel

« La profusion d’informations engendre une pauvreté de l’attention » explique le prix Nobel d’économie 1978 Herbert Simon. Autrement dit, plus on s’encombre de données, moins on arrive à choisir. J’essaye donc d’oublier que le Roseau Box possède un aspect glacé à tomber et une bandoulière amovible et que le Quadri Croco existe en sac porté main ou en besace, chaque fois dans un cuir de veau somptueux.

Prendre l’air

Je décide de la jouer comme Mozart (rien que ça) qui, lorsqu’il manquait d’inspiration, avait l’habitude de sortir se promener. J’en profite pour suivre les conseils du coach Marc de Wilde qui suggère également de se consacrer à une activité mécanique, pour libérer l’inconscient et provoquer la phase de « décantation », cette évidence qui nous tombe dessus. Je décide de flâner au hasard en évitant toute pensée relative au shopping. Je laisse mes pas me guider où ils veulent, et quand ils s’arrêtent enfin je lève la tête. Derrière une vitrine Longchamp ils sont tous là, le Pliage Héritage Luxe malabar, le Pénélope version cabas, le Quadri galet et tous les autres, me regardant un brin moqueur l’air de me dire : « essaye encore ».

Déléguer

Le concept est simple : prendre l’option « appel à un ami », autrement dit refiler gentiment le bébé à un tiers, en comptant sur lui pour choisir à notre place. L’avantage c’est qu’on sait que son choix sera forcément le bon, puisqu’il sera guidé par l’envie de faire plaisir. Ca tombe bien, c’est bientôt Noël. A bon entendeur, Salut.

Commenter

Pendant ce temps là sur...

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !