Menu

Mode et accessoires

12 choses que vous ne saviez pas sur l’espadrille

Longchamp célèbre ce soulier monté sur une semelle en corde, qui sonne depuis des siècles l’arrivée des beaux jours. Promenade sur les pas de l’espadrille! 

20 mai 2016   | 

L’espadrille (« espardenya », en catalan) tient son nom du « sparte », une sorte de jonc que l’on utilisait pour tresser les semelles.

 

Ce soulier aux jolis accents d’été présente aujourd’hui encore la particularité d’être monté sur une semelle en corde de jute ou de chanvre tressé.

 

Fidèle à son esprit, Longchamp propose des modèles d’espadrilles témoins de son savoir-faire, travaillés dans leur matière originelle : les semelles sont en corde de chanvre, cousue main.

 

Les propriétés de cette semelle particulière, laissant respirer le pied, a largement contribué à son succès : elle a d’abord séduit les soldats de la couronne d’Espagne dès le XIIIème siècle, avant d’être adoptée par les curés puis les ouvriers des mines.

 

Dans la conception des semelles de ses espadrilles, Longchamp a fait le choix de compléter la corde de chanvre par de l’élastomère, pour une sensation de légèreté idéale en été.

 

Traditionnellement, l’espadrille était de couleur écrue ou noire. Les coloris pâles étaient portés le dimanche, les autres dans la semaine. Un alibi culturel et historique idéal pour craquer pour la teinte pétale de l’espadrille COCCHINO le dimanche, et pour le noir élégant du modèle SUNSET en semaine.

 

Pastel irisé, or, noir, marine, pétale, bleu ciel : la collection Longchamp décline l’espadrille dans six coloris qui revisitent élégamment le soulier mythique.

 

C’est vers 1950 que l’espadrille se fait accessoire de mode, et attise la curiosité des créateurs. En 1960, Yves Saint Laurent fait une commande spéciale pour les fêtes de Paris, et met au point la première espadrille à talons.

 

Cette saison, Longchamp réinvente cet accessoire en mixant codes traditionnels et formes modernes et féminines : inspiré des slippers ou à bride, le soulier offre une semelle compensée de 1,5 ou 3 cm, pour prendre de la hauteur en toute discrétion.

 

Côté matière, la traditionnelle toile de lin laisse place à des cuirs de chèvre ou de métis, lisse ou embossé.

 

A tout accessoire mode ses ambassadeurs cultes. Le fils de Françoise Sagan déclarait, à propos du style de sa mère : « Ma mère sentait Chanel n°5 mêlé au parfum du tabac, portait des coupes droites masculines (…), des espadrilles en vacances et des boots en cuir sans lacet à Paris. »

 

On compte également, parmi les adeptes de l’espadrille, d’autres personnalités incontournables comme Picasso, Dali, Humphrey Bogart et vous, désormais.

Commenter

Pendant ce temps là sur...

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !