Menu

Uncategorized

4 expos et 4 looks à ne pas rater !

Etes-vous plutôt « 80’s », rock ou classique ? Découvrez 4 expos au style bien à elles, en fonction de votre univers à vous !

29 avril 2016   | 

Quoi : « Les années 80, l’insoutenable légèreté »

Où : au Centre Pompidou – Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

Quand : jusqu’au 23 mai.

Ce qu’on y voit : Un mélange d’œuvres cultes et de petites pépites, toutes consacrées à l’univers original de la photo dans les années 80. Si la critique de la société apparaît souvent en filagramme, c’est avec l’humour, l’ironie et la nostalgie que jouent les artistes incontournables de l’un des âges d’or de la photographie.
La mode à adopter pour y aller :
Une veste à capuche en cuir rose irisé, hommage aux couleurs et aux effets de brillance des eighties.
Une veste Teddy rouge, référence incontournable des années 80 qui ont redoré le blason de ce blouson devenu culte, grâce à certaines stars du show-business, comme Mickael Jackson qui l’arborait en 1984 dans son clip « Thriller », en version rouge aussi, et frappé d’un grand « M ».

Quoi : « Fashion Forward »

Où : au Musée des Arts Décoratifs – 107 Rue de Rivoli, 75001 Paris

Quand : jusqu’au 14 août 2016.

Ce qu’on y voit : le musée des Arts de la Mode fête ses 300 ans en grande pompe. Pour l’occasion, le Musée des Arts Décoratifs expose 300 pièces qui correspondent aux moments-clés de l’histoire de la mode depuis le XVIIème siècle. Métamorphoses du corps et de l’allure, évolution de la mode selon les époques, les créateurs, les attentes des clientes… Dans cette frise chronologique haute en couleurs et en étoffes, chaque « instant mode » est situé dans son contexte d’origine, grâce aux boiseries, papiers peints, dessins et autres décors…

La mode à adopter pour y aller :
Pour rendre hommage à la mode, on accroche à son poignet l’accessoire qui a marqué la planète style en accédant au rang de sac le plus vendu au monde : place au Pliage, modèle culte de la maison Longchamp, et à sa version Héritage aux finitions raffinées.
On fait un clin d’œil au temps qui passe et aux allures qui ont marqué leur époque, avec une robe style Jackie Kennedy, emblématique des années 60, ou encore un foulard noué dans les cheveux à la mode des fifties.

 

Quoi : « L’atelier en plein air »

Où : au Musée Jacquemart-André – 158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Quand : jusqu’au 25 juillet 2016.
Ce qu’on y voit : en adéquation totale avec l’arrivée du printemps et nos envies de nature, l’expo nous embarque sur les plus belles plages et les plus jolis paysages de Normandie, à travers les pinceaux des grands impressionnistes. Les 50 œuvres présentes dans le musée marquent une révolution picturale : au milieu du 19ème siècle naissent les tubes de peintures prêts à l’emploi, qui peuvent se transporter, et donc les premières œuvres réalisées en plein air. Préparez-vous à changer d’avis sur la Normandie.

La mode à adopter pour y aller :

Sans l’ombre d’une hésitation, faites votre la ligne à l’imprimé Splash, qui évoque sur les sacs, étoles, blouses et manteaux, des traces de pinceaux d’un artiste en pleine création. Mouvement, fraîcheur et optimiste se retrouvent dans cette ligne comme dans ce mouvement artistique, soucieux de représenter l’insouciance, la beauté d’un paysage, les mouvements du vent et de l’eau et la beauté de la lumière.

 

Quoi : « The Velvet Underground – New York Extravaganza »

Où : à la Philharmonie de Paris – Cité de la musique, 221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Quand : jusqu’au 21 août 2016.

Ce qu’on y voit : attention, immersion totale dans l’univers déjanté, provoc et magique du Velvet Underground. Pour fêter le 50ème anniversaire du cultissime album « The Velvet Underground & Nico », la Philharmonie de Paris consacre une expo à ce groupe soutenu et produit par Andy Warhol. Portait des membres, rencontre entre Lou Reed et John Cale, années « Factory »… Un voyage auprès du « Velvet » qui donne envie d’avoir eu 20 ans dans les années 60…
La mode à adopter pour y aller :
On marche sur les traces de l’androgyne Maureen Ann Tucker, batteuse du groupe surnommée « Moe », ou de la blonde Nico, mannequin poussée au micro par Warhol, avec un blouson esprit Perfecto ou un total look black brodé autour d’un pantalon légèrement évasé. On ose la touche jaune d’une besace Quadri , comme un clin d’œil au mythique « album à la banane », qui restera pour toujours dans l’esprit des mélomanes.

Pendant ce temps là sur...

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !