Menu

Coulisses Longchamp

Les 6 secrets cachés derrière la bâche du 404 rue Saint-Honoré

Touristes et habitués du quartier ne peuvent échapper ni à l’immense bâche qui recouvre cet immeuble, ni à la curiosité de savoir ce qu’elle dissimule. Découvrez 6 secrets bien abrités.

12 avril 2016   | 

La mise en beauté d’une boutique culte

Elle constitue à la fois l’histoire, le cœur, et l’ADN de la marque : à quelques pas seulement de la Place de la Concorde se trouve la boutique emblématique Longchamp. Situé dans la prestigieuse rue Saint-Honoré, le « 404 » s’offre une rénovation et un agrandissement de la surface de vente, comme un miroir de l’identité et du développement de Longchamp.

Un désir de surprendre

A projet spectaculaire, habillage spectaculaire : fidèle à sa volonté de créer l’étonnement en même temps que le ravissement, Longchamp a choisi pour dissimuler le site durant les travaux une bâche de plusieurs dizaines de mètres de haut, conçue par un artiste hors pair, et recouvrant la totalité de l’immeuble.

Une rencontre évidente 

Elle a eu lieu il y a 10 ans à New-York : lorsque Jean Cassegrain, directeur général de Longchamp et petit-fils du fondateur, rencontre l’artiste Ryan McGinness, le feeling est immédiat. La rencontre entre les deux hommes est aussi une rencontre entre leurs deux villes : Paris pour le premier, New-York pour le second et, en dénominateur commun, une énergie et une créativité qui s’harmonisent naturellement. Alors lorsqu’à l’automne 2015, Jean Cassegrain invite Ryan McGinness à se lancer dans l’aventure, le « oui » est immédiat.

Un artiste incontournable 

Le magazine Vogue décrit Ryan McGinness comme «  l’un des pionniers de la nouvelle sémiotique. » Selon le New York Times, il « est devenu un artiste célèbre ces dix dernières années en combinant la sérigraphie et l’iconographie pop dans un style rappelant celui d’Andy Warhol. » C’est d’ailleurs au musée Andy Warhol que Ryan McGinness travaille un temps, en tant qu’assistant conservateur. De cette influence noble, l’artiste conçoit un univers bien à lui, dans lequel logos d’entreprise, langage visuel des affiches publiques et symbologie contemporaine donnent naissance à une œuvre riche et exceptionnelle.

Un projet artistique d’envergure 

En coulisses, pendant plusieurs mois, Ryan McGinness dessine, gribouille, creuse, cherche, étudie, noircit des carnets. Objectif : relever au mieux ce défi artistique, en offrant à la boutique un écrin qui lui ressemble. Le choix s’arrête sur une œuvre magistrale et fragmentée : des cadres aux bords noirs contiennent des images hautes en couleurs et forment, grâce à l’utilisation de matières fluorescentes et nacrées, une mosaïque presque hypnotisante.

Un accord parfait 

Bien plus qu’un temps suspendu, en attente de la découverte du nouveau 404, cette période de chantier s’inscrit grâce à cette collaboration dans la plus pure tradition de Longchamp : derrière cette bâche majestueuse réalisée par un artiste contemporain, des compagnons aux traditions plus que centenaires oeuvrent à la restauration des façades d’un immeuble classé monument historique. Un mariage d’innovation et de savoir-faire qui unit deux univers, celui de McGinness et celui de Longchamp, portés par une énergie palpable dans l’œuvre de l’artiste comme dans le cavalier au galop de notre logo.

 

Commenter

Pendant ce temps là sur...

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !

Pinterest

Retrouvez toutes les photos de nos ouvertures de boutique sur Pinterest!

Instagram

Nos plus belles photos ? Sur Instagram bien sûr !

Longchamp.com

Toutes nos nouvelles collections officielles sont sur longchamp.com !